Fini les cigarettes, fini de manger sur le pouce, fini la vie parisienne boulot, dodo, stress et boulot, dodo...

Résultat une vie plus zen mais des kilos en plus font que mon dressing ne me va plus.

Toujours accroc à la mode, j'ai du me résoudre à m'adapter à ma nouvelle silouhette, plutôt que de déperir devant mon ancienne garde robe, je préfère ouvir les portes de mes armoires pour vous convier à partager mon vide dressing.

Dès que mes placards sont vides, ma prochaine rubrique sera destinée à vous faire part de quelques trucs et astuces pour accepter son nouveau corps et surtout pour savoir comment rester simple et jolie.

Vanangel